Qu’est-ce que la colonisation?

Breadcrumb Abstract Shape
Breadcrumb Abstract Shape
Breadcrumb Abstract Shape
Breadcrumb Abstract Shape
Breadcrumb Abstract Shape
Breadcrumb Abstract Shape
  • User AvatarMarie-Dominique Asselin
  • 04 Mai, 2022
  • 0 Comments
  • 4 Mins Read

Qu’est-ce que la colonisation?

Le colonialisme

Le colonialisme est une doctrine ou une idéologie politique qui justifie l’extension de la souveraineté d’un État sur des territoires situés à l’extérieur de ses frontières nationales. Le colonialisme justifie l’exploitation d’un territoire et la domination politiques des peuples y vivant.

Les motivations colonialistes sont nombreuses et variées :

  • Accaparer des ressources naturelles, des matières premières.
  • Disposer d’un espace de peuplement, lorsque le pays colonisateur apparaît trop étroit.
  • Contrôler des routes commerciales.
  • Empêcher l’expansion de puissances concurrentes.
  • Disposer de bases militaires avancées sur des emplacements stratégiques
  • Accomplir une mission civilisatrice telle que la christianisation.[su_spacer]

Le colonialisme : une brève histoire.

L’idée de prendre possession d’un territoire par la force pour y exploiter les ressources et forcer les habitants à suivre un mode du peuple envahisseur ne date pas d’hier. Déjà, les Grecs puis les Romains dans l’Antiquité avaient de telles pratiques. L’Empire romain réussit à prendre la grande majorité des territoires européens et de l’Afrique du Nord afin d’y imposer leur culture leur religion et leur tradition.

Nous avons souvent tendance à attribuer à Christophe Colomb les débuts du colonialisme. En 1492, le navigateur espagnol découvre l’Amérique en cherchant une nouvelle route vers l’Inde. Dans les décennies suivant cette découverte, l’Espagne, le Portugal, La France et la Grande-Bretagne coloniseront tour à tour l’Amérique.

Au XIXe siècle, suite à l’industrialisation et à la compétition entre les empires européens, l’Afrique sera à son tour colonisée. Ainsi, jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945, le territoire africain et ses habitants seront exploités par les Européens. Les ressources naturelles seront extraites puis envoyées dans les métropoles pour y être transformées.  Les produits finis seront revendus aux Africains. En plus de l’exploitation des matières premières, les Européens imposeront leurs langues, leurs valeurs et leur religion aux peuples colonisés.

Les conséquences de la colonisation

Le colonialisme a plusieurs conséquences sociales, économiques et politiques sur les habitants des pays colonisés.

Conséquences sociales et culturelles.

  • Acculturation des peuples colonisés (ils perdent leur langue, leurs coutumes, leurs traditions). Les peuples colonisés doivent vivre selon les lois du colonisateur. Un système d’éducation dans les langues européennes leur est aussi imposé en plus de la religion de la métropole.
  • Lorsque les Européens s’installent sur le territoire colonisé, ils obtiennent généralement de meilleures terres, de meilleurs emplois, et une position sociale avantageuse par rapport à celle des communautés vivant sur ce territoire depuis toujours.[su_spacer]

Conséquences économiques.

  • Les peuples colonisés servent souvent de main-d’œuvre bon marché pour les colonisateurs. Impossible pour eux de s’enrichir avec les maigres salaires qui, bien souvent, leur permettent à peine de manger à leur faim.
  • Ensuite, puisque les ressources naturelles puisées dans les sols de la colonie sont envoyées dans la métropole pour y être transformées, les peuples colonisés ne connaissances pas de phase d’industrialisation. Cette situation fragilise leur économie puisqu’aucun capital n’est investi dans la colonie. [su_spacer]

Conséquences politiques

  • Les frontières sont redessinées en fonction du partage des territoires par les Européens. Ces frontières ne correspondent pas à celles des communautés, aux habitudes et à l’histoire des peuples qui y vivent depuis toujours. Désormais, certains peuples ennemis devront parfois vivre ensemble, attisant ainsi de vieilles rivalités.
  • Lors de la Première Guerre mondiale, les peuples africains colonisés par les Européens ont été obligés de s’enrôler dans l’armée de leur métropole.[su_spacer]

La décolonisation

Par définition, la décolonisation est un processus par lequel un pays ou une région colonisée redevient indépendant. Par exemple, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Européens reconnurent que la colonisation avait plus d’effets négatifs que positifs. Ils s’engagèrent donc à décoloniser les territoires en les quittant et en redonnant la souveraineté aux pays.[su_spacer]

Les conséquences de la décolonisation

Même si l’idée de redonner une indépendance aux anciennes colonies semble noble, la décolonisation n’est pas une chose facile à faire. En effet, après près d’un siècle de colonialisme, les pays nouvellement indépendants ne savent pas comment revenir à la gouvernance. De plus, même si ces derniers sont désormais libre de créer leur propre gouvernement, les problèmes structurels touchants les frontières déterminées par les Européens demeure. Bien souvent, la décolonisation entraine des conflits internes au sein des États et une grande instabilité politique.

De plus, les nouveaux États souverains restent souvent dépendants de leur ancienne métropole sur le plan économique puisqu’ils n’ont pas connu de phase d’industrialisation. Ils doivent donc continuer d’acheminer les matières premières en Europe afin de les transformer et demeurent ainsi à la merci des marchés européens pour s’approvisionner en produits finis.

 

 

User Avatar
Marie-Dominique Asselin

Marie-Dominique, honorée de multiples bourses d'excellence et récipiendaire de nombreux prix pour ses ouvrages, représente l'excellence dans le domaine de l'enseignement. Forte de ses années d'études supérieures, incluant une maîtrise, un doctorat et un postdoctorat en histoire, elle offre à ses élèves un enseignement de haute qualité dans le domaine de l'univers social.

En tant qu'enseignante expérimentée, Marie-Dominique s'efforce de rendre ses cours captivants en proposant des projets variés d'une qualité exceptionnelle. Sa passion pour l'enseignement se reflète dans son engagement envers l'épanouissement intellectuel de ses élèves.

Maman dévouée de trois enfants, Marie-Dominique étend son influence au-delà de la salle de classe en tant que conseillère pédagogique pour La 2e Classe. Elle joue également un rôle crucial dans le volet corporatif, contribuant à la francisation et à l'apprentissage de l'anglais en tant que langue seconde. Son expertise et son dévouement font d'elle une figure clé au sein de l'éducation et de l'entreprise.